Frithjof Schuon – L’Homme primordial et l’Homme noble – Traduction et commentaires

Commentaires en italique, en espérant pouvoir aider à la compréhension.

L’homme primordial est l’homme originel d’avant la chute, c’est l’Adam de la religion chrétienne. C’est l’homme véridique pour la tradition chinoise, celui qui est en équilibre complet entre le yin et le yang. L’homme déchu est celui qui est en déséquilibre. Si nous faisons l’analogie symbolique par rapport au cercle; l’homme primordial est au centre du cercle, l’homme déchu s’éloigne du centre.

L’Homme primordial savait de lui-même que Dieu « Est »; l’homme déchu ne le sait pas; il doit l’apprendre.

Lire la suite

Le règne de la quantité contre l’éternité

« L’allongement de la durée de vie, voici la fin du fin de l’argumentaire progressiste. Vivre plus, pour travailler plus, pour gagner plus. Mais ce « plus » n’est pas en intensité, en qualité, mais en quantité. Qui n’a fait l’expérience de laisser passer trois mois sans que rien n’y advienne d’ivresse, de songe, spéculation, d’aventure, de contemplation ou d’extase; ces trois mois sont passés comme un envol de cendre. À l’inverse, il est des heures intenses où il semble que l’éternité vienne se loger, – mais c’est encore une erreur de perspective: l’éternité s’y trouvait déjà sans que nous eussions encore la clef qui en ouvre le royaume. L’éternité n’est pas en dehors du temps, mais à l’intérieur, cœur secret, qui contient tout l’en-dehors car il en est la source. » – Luc-Olivier d’Algange ~ Propos Réfractaire