Chevaucher le tigre par Julius Evola, 4e partie

Chevaucher le tigre par Julius Evola, 4e partie

Partie III

 Chapitre I

DANS LE MONDE OU DIEU EST MORT

 

  1. Des précurseurs à la « jeunesse perdue ».

 

Il faut dès à présent noter qu’il existe un courant de pensée et une « historiographie » dont le propre a été de présenter ce processus, tout au moins ses premières phases, comme quelque chose de positif, comme une conquête. C’est un autre aspect du nihilisme contemporain, avec, à l’arrière-plan, une sorte d’ « euphorie du naufragé » inavouée. On sait que depuis le siècle des lumières et le libéralisme, jusqu’à l’historicisme immanentiste[1], d’abord « idéaliste », puis matérialiste et marxiste, ces phases de dissolution ont été interprétées et exaltées comme celles de l’émancipation et de la ré-affirmation de l’homme, du progrès de l’esprit, du véritable « humanisme ». Nous verrons plus loin dans quelle mesure la thématique de Nietzsche relative à la période post-nihiliste se ressent, par ses mauvais côtés, de cette mentalité. Pour le moment, il convient de préciser le point suivant.

Lire la suite

Chevaucher le tigre par Julius Evola, 2e partie

Chevaucher le tigre par Julius Evola, 2e partie

Partie I

ORIENTATION 

  1. Fin d’un cycle. « Chevaucher le tigre ».

 

Cette dernière idée se réfère à une perspective spéciale qui, à rigoureusement parler, n’est pas celle de ce livre, car elle concerne, non le comportement intérieur et personnel, mais le milieu, non la réalité d’aujourd’hui, mais un avenir que l’on ne peut hypothéquer et dont il est essentiel que l’on ne fasse en aucune façon dépendre son propre comportement.

Lire la suite

Chevaucher le tigre par Julius Evola, 1er partie

Chevaucher le tigre par Julius Evola, 1er partie

ORIENTATION

 

  1. Le monde moderne et les hommes de la Tradition.

Nous nous proposons, dans cet ouvrage, d’étudier quelques-uns des aspects de l’époque actuelle qui en font, essentiellement, une époque de dissolution, et d’aborder en même temps le problème du comportement et des formes d’existences qui, dans une semblable situation, conviennent à un certain type humain.

Lire la suite